Un malaise, une souffrance peuvent apparaître, rendant la vie  difficile, voire insupportable.

Parfois l’origine du malaise est liée à un évènement :

             un trauma, une séparation, un conflit, un décès, une maladie …

Parfois le malaise est moins net, et c’est difficile de comprendre pourquoi il perdure. Il peut se manifester par un ou plusieurs symptômes:

           une dépression, une angoisse, une perte d’entrain, une manque de  confiance, un mal-être relationnel …                                                                             

Puisque les amis/es ou la famille ne sont pas toujours les mieux placés pour écouter, la psychothérapie offre la possibilité d’être entendu par une professionnelle dans un cadre neutre et confidentiel.

Quelle que soit la raison, entamer une psychothérapie est toujours une démarche très personnelle. Il n’y a pas de parcours type.

seul

Selon le problématique, j’encourage la personne à articuler son expérience du :

POURQUOI en lien avec son histoire, sans pour autant l’enfermer dans une équation simpliste du ’cause-effet’.

QUOI de la réalité de sa vie quotidienne – personnelle et relationnelle.

COMMENT elle pourrait intégrer une progression vers un aller mieux.

 

 

La psychothérapie est un processus qui tente d’amener la personne à l’acquisition d’un regard plus lucide sur :

  •  les enjeux personnels et ou relationnels l’amenant  à consulter.
  • la configuration globale de sa vie, présente et passée, dans le contexte de sa famille/culture.
  • comment avancer en respectant ses propres limites ainsi que ses propres qualités.