Entreprendre la démarche d’une psychothérapie n’est pas toujours facile ; vous avez raison d’être vigilant et de vous poser des questions quant à la pratique du thérapeute.
La psychothérapie, avant d’être une technique, est une relation de confiance et de collaboration entre deux interlocuteurs actifs. Il est donc important que vous puissiez avoir confiance dans la compétence et la bienveillance du thérapeute.

Voici quelques points sur le cadre du travail qui permettent de garantir la sécurité du patient et de la thérapeute :

  • La confidentialité  sur l’identité des patients et le contenu des séances.
  • Linterdiction de tout passage à l’acte en particulier d’ordre violent ou sexuel.
  • L’ absence d’emprise ou de pouvoir entre la thérapeute et le patient.

J’adhère à la déontologie de la Féderation Psy-en-Mouvement dont je suis membre qualifiée.

En me conformant à la Charte Qualité d’Analyse-Tridimensionnelle, et aux principes déontologiques du SNPPsy, je m’engage à maintenir une cohérence entre les trois dimensions qui constituent le socle de ma profession :

  • Le Savoir, en appuyant sur les théories de la psychothérapie et sur une formation en psychopathologie clinique.
  • Le Savoir faire  de la pratique, en étant supervisée par des professionnels qualifiés.
  • Le Savoir être  à travers une psychothérapie-analytique didactique.